Les mili­taires se sont enga­gés à rendre le pouvoir aux civils et à orga­ni­ser des élec­tions natio­nales en février 2022. Article original