Lola, étudiante en prepa aux Beaux-Arts, avait été griè­ve­ment touchée au visage. Une bles­sure qui avait entraîné 45 jours d’ITT. Article origi­nal