Cette mesure auto­rise l’ar­mée à inter­ve­nir pour main­te­nir l’ordre et entraîne la suspen­sion de plusieurs droits consti­tu­tion­nels. Article original