Les Marocains souffrent dure­ment des consé­quences sociales de quatre mois de crise sani­taire. Les auto­ri­tés préparent un plan de relance dans les secteurs du tourisme et du bâti­ment. Article origi­nal