Le Rassemblement natio­nal des indé­pen­dants (RNI) arrive en tête des légis­la­tives avec 102 sièges. Les isla­mistes du Parti de la justice et du déve­lop­pe­ment (PJD) s’ef­fondrent, passant de 125 à 13 dépu­tés. Article original