Au Maroc, des tech­niques de construc­tion ances­trales, respec­tueuses de l’environnement, sont privi­lé­giées sur des chan­tiers. Seuls des maté­riels natu­rels et locaux sont utili­sés. Article original