Après la crise du coro­na­vi­rus qui a forte­ment touché l’Espagne, une nouvelle crise écono­mique et sociale ne présage pas d’avenir radieux pour les Espagnols. Article original