C’est un phéno­mène qui s’est accru en France pendant le confi­ne­ment : le sabo­tage d’an­tenne-relais. Le premier procès de deux oppo­sants à la 5G s’ouvre jeudi dans le Jura. Article original