Les consom­ma­teurs hésitent de moins en moins à ache­ter des vête­ments ou des objets d’occasion. Ce marché est d’ailleurs en plein boum. Article origi­nal