Le droit euro­péen joue un rôle crois­sant en droit du travail interne grâce aux direc­tives euro­péennes et à la juris­pru­dence des deux cours suprêmes euro­péennes. Le mouve­ment ne peut plus être ignoré depuis le début de l’application du Traité de Lisbonne (1er décembre 2009).

Article origi­nal