Le député du Rassemblement natio­nal estime qu’il est diffi­cile de “rayer la dette” de pays qui ont à leur tête des“dictateurs […] qui s’en mettent plein les poches”. Article origi­nal