Un accord a été trouvé, vendredi 8 octobre, pour impo­ser une taxa­tion mini­male des béné­fices des multi­na­tio­nales, afin de lutter contre l’évasion ou l’optimisation fiscale et de mieux répar­tir l’impôt. Article original