C’est le quatrième plan d’économies en quatre ans. Nokia veut réduire d’un tiers les effec­tifs de sa filiale Alcatel-Lucent. Les syndi­cats sont catas­tro­phés. Un plan inac­cep­table en l’état pour le minis­tère de l’Economie. Article original