Notre moti­va­tion à prati­quer du sport dépend de notre flore intes­ti­nale, car elle joue un rôle clé dans les méca­nismes qui régulent les perfor­mances physiques. Article original