Omniprésentes depuis le début de la crise du coro­na­vi­rus, les fausses infor­ma­tions (fake news) sont dans le colli­ma­teur de l’Union euro­péenne. Article origi­nal