Le secré­taire d’État au numé­rique Cédric O a fait le bilan après trois semaines d’utilisation. Article original