La France se lance, avec du retard, dans la course tech­no­lo­gique aux petits réac­teurs nucléaires modu­laires de poche, moins puis­sants que les réac­teurs clas­siques mais de concep­tion en série plus aisée. Ils ne devraient pas voir le jour avant 2035. Article original