Le gouver­ne­ment a lancé une campagne de contrôles pour savoir si certaines entre­prises ont fraudé le système de chômage partiel, en faisant travailler leurs sala­riés de façon illé­gale. Des sala­riés qui se sont retrou­vés dans une situa­tion déli­cate. Article original