Les soldats fran­çais de l’opé­ra­tion Barkhane ont achevé lundi 15 novembre leur retrait de la base de Tessalit, dans le nord du Mali. Si leur départ a été salué par les habi­tants de cette partie du pays, il est redouté par ceux qui vivent sous la menace directe des djiha­distes, comme à Tombouctou. Article original