Uhuru Kenyatta et plusieurs poli­ti­ciens afri­cains sont cités dans l’enquête du Consortium inter­na­tio­nal des jour­na­listes d’in­ves­ti­ga­tion (ICIJ) Article original