Le trafic des trains va reprendre, mais restera “perturbé” au départ et à l’ar­ri­vée de la gare de l’Est à Paris. Les enquê­teurs tentent d’y voir plus clair dans cet “acte de sabo­tage” à une tren­taine de km de Paris. Article original