Un secteur reste très déprimé cet été : celui du tourisme. Paris s’est vidé de ses touristes étran­gers, et les Français sont loin d’avoir compensé cette absence. Dans l’hôtellerie, le taux d’occupation approche les 30% contre près de 90% en juillet dernier. Article origi­nal