Ces dernières semaines, plusieurs statues repré­sen­tant le roi colo­ni­sa­teur Léopold II ont été vanda­li­sées ou débou­lon­nées à travers le pays, répon­dant au souhait des parti­sans d’une “déco­lo­ni­sa­tion de l’es­pace public”. Article original