Il y a 40 ans, en 1981, Robert Badinter, ministre de la Justice, faisait abolir la peine de mort en France. Au Panthéon, samedi 9 octobre, Emmanuel Macron a expli­qué vouloir “relan­cer le combat pour l’abolition univer­selle”. Article original