Les protes­ta­tions se sont multi­pliées à travers le pays, ces derniers jours, pour récla­mer la libé­ra­tion de l’an­cien chef de l’Etat, Pedro Castillo, après son coup d’Etat manqué, début décembre. Article original