Le groupe, déjà en diffi­culté avant la pandé­mie, avait annoncé fin mai 15 000 suppres­sions d’emplois dans le monde. Article origi­nal