A 64 ans, Ferdinand Marcos Junior a remporté l’élec­tion prési­den­tielle philip­pine, lundi. La victoire de celui qui défend l’hé­ri­tage de son père, dicta­teur dans les années 1970–1980, pour­rait mettre en danger la démo­cra­tie. Article original