Sa candi­da­ture a reçu, dès son annonce, le soutien de Ferdinand “Bongbong” Marcos Junior, qui brigue, lui, la prési­dence et voit ses chances de succès renfor­cées. Article original