Nokia prévoit 1 233 suppres­sions d’emplois en France, parmi lesquelles envi­ron 400 emplois du site de Lannion. Article origi­nal