Les quotas impo­sés dans le rugby sud-afri­cain n’ont pas résolu le problème de l’intégration des noirs dans ce sport, emblème du pays. Il faut aller plus loin dans la trans­for­ma­tion et impli­quer les clubs à tous les niveaux. Article original