“Niala”, une BD qui sort le 10 mars, est accu­sée d’ani­ma­li­ser les Africains et de réac­ti­ver tous les clichés colo­nia­listes. Ses auteurs ses défendent, assu­rant qu’il s’agit de second degré. Article original