Sur la zone du Grand Genève, rester dans le noir, une seule nuit, c’est écono­mi­ser la consom­ma­tion élec­trique de 30 familles sur une année entière. Article original