Aussi curieux que cela puisse paraître, le dioxyde de carbone émis par le Marathon de Paris a des consé­quences néga­tives sur la ville. Ce qui a poussé les orga­ni­sa­teurs à inves­tir à des milliers de kilo­mètres de là, dans un projet à Embu, au Kenya, afin d’obtenir la neutra­lité en émis­sions de carbone sur la planète. Article origi­nal