Selon un sondage, près des trois quart des sala­riés Français sont pour aban­don­ner le masque sur le lieu de travail. C’est préma­turé, d’après des infec­tio­logues, et cela suppo­se­rait la géné­ra­li­sa­tion du pass sani­taire ou de la vacci­na­tion. Article original