Pour Catherine Aubertin, c’est une bonne nouvelle pour l’Amazonie et la planète, car “le projet de Lula, c’est tout d’abord de réta­blir le dialogue et la parti­ci­pa­tion des socié­tés à l’éla­bo­ra­tion des poli­tiques”. Article original