La pola­ri­sa­tion du Chili se retrouve dans le duel élec­to­ral qui oppose Gabriel Boric, candi­dat de l’union de la gauche, face à l’ul­tra-conser­va­teur José Antonio Kast. Ils sont les mieux placés pour s’affronter au deuxième tour de la prési­den­tielle. Article original