Pour leurs forma­tions poli­tiques, leurs candi­da­tures au prochain scru­tin prési­den­tiel s’im­posent. Article origi­nal