La Banque centrale euro­péenne a décidé jeudi d’aug­men­ter ses taux direc­teurs de 0,75 point, une première depuis la créa­tion de l’ins­ti­tu­tion. Une déci­sion qui devrait réduire l’in­fla­tion, mais qui risque aussi d’en­traî­ner la zone euro dans une réces­sion. Article original