La Banque de France a appelé les banques à la prudence face à l’ex­plo­sion des crédits immo­bi­liers accor­dés parfois à des emprun­teurs à risque. Message reçu par les établis­se­ments qui ont sévè­re­ment durci les condi­tions de leurs offres. Article origi­nal