Total a dû payer un complé­ment de prime aux sala­riés d’une de ses filiales qui avaient reçu une prime de 400 euros au lieu des 1 500 euros promis. Article original