Les prix des carbu­rants sont en baisse et la tendance pour­rait se pour­suivre jusqu’à la rentrée de septembre, qui pour­rait être marquée par une nouvelle ristourne du gouver­ne­ment. Article original