Le groupe parle­men­taire estime que le projet de loi donne des “avan­tages injus­ti­fiés” à la filière éolienne. Article original