Une entre­prise kényane propose un combus­tible écolo­gique pour rempla­cer le char­bon de bois, souvent large­ment utilisé en Afrique pour cuisi­ner, et respon­sable en partie du déboi­se­ment. Article original