L’Organisation des nations unies (ONU) a publié mercredi un rapport dénon­çant de possibles crimes contre l’hu­ma­nité et des crimes de guerre dans le conflit éthio­pie. Celui-ci a peu de chances de faire bouger les choses, a estimé sur fran­ceinfo le président de l’as­so­cia­tion Stratégies afri­caines, Patrick Ferras. Article original