La Première ministre a annoncé que le gouver­ne­ment “n’irait pas au-delà de 43 années de coti­sa­tion” pour une retraite à taux plein et qu’il reti­rait un point très contro­versé du décret qui encadre l’as­su­rance-chômage. On fait le point sur ce qu’il faut rete­nir de l’in­ter­view de la Première ministre sur fran­ceinfo. Article original