La dépu­tée Renaissance Aurore Bergé rappelle que la pension mini­male à 1 200 euros aura un coût, “2,7 milliards d’eu­ros”. Article original