L’élue de Seine-Saint-Denis regrette par ailleurs le “peu de temps de débat laissé par le gouver­ne­ment” sur cette réforme, ce qui, selon elle, “prouve bien qu’il n’a pas du tout l’in­ten­tion d’un débat serein, construit, étoffé”. Article original