“L’Assemblée natio­nale, ça va être la Zad”, a lancé mardi Marine Tondelier, la patronne d’EELV mardi après la présen­ta­tion des mesures par Elisabeth Borne. Le porte-parole du gouver­ne­ment affirme que l’op­po­si­tion de gauche veut “inon­der d’amen­de­ments” la majo­rité. Article original