Le président du parti Les Républicains estime qu’a­vec la semaine de 40 heures, “on gagne­rait sur tous les fronts”, la “fiche de paye” et la “compé­ti­ti­vité de l’en­tre­prise”. Article origi­nal