Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire et le PDG de Renault Jean-Dominique Senard ont tenté de calmer la colère des sala­riés de Renault dimanche 31 mai. Article origi­nal